Rééducation périnéale


Pour permettre aux muscles du périnée de retrouver tout leur tonus après la grossesse et l'accouchement, vous pouvez faire des séances de rééducation périnéale auprès des kinésithérapeutes ou des sages-femmes.

Ces séances se commencent au plus tôt 6-8 semaines après l'accouchement, mais peuvent aussi se faire plus tard si vous préférez attendre un peu.
Fuites d'urine, envies pressantes, sensation de pesanteur dans le bas ventre, etc, ces séances peuvent être aussi l'occasion d'améliorer et guérir une cicatrice qui continuerait à être douloureuse et permettre de retrouver peu à peu toute la confiance et les sensations de votre corps "d'avant la grossesse"

Même plusieurs années après un accouchement, la rééducation est bénéfique pour renforcer un périnée que l'on sentirait s'affaiblir avec le temps.

Sur prescription médicale (gynécologue, médecin traitant) ; votre sage-femme libérale peut également vous prescrire les 10 premières séances de rééducation périnéale après un accouchement.

1 - Rééducation manuelle :


La rééducation manuelle consiste à faire un toucher vaginal et indiquer par des pressions légères sur quel muscle orienter sa contraction. Cela permet ainsi de diriger ses efforts vers les muscles qui ont le plus besoin d'être travaillés.

Une autre façon de travailler proposée par les sages-femmes formées en CMP© (ou Connaissance et Maîtrise du Périnée©), consiste en une suite d'exercices doux en s'aidant d'images spécifiques, qui amènent peu à peu à une prise de conscience beaucoup plus précise des différentes zones du périnée et de la poussée qui s’exerce dessus lors d’un effort (comme tousser, rire, porter une charges, etc.).

Une fois ces nouvelles perceptions acquises, la 2ème partie du travail, va consister à apprendre les mouvements de remontée rapide à faire avant ces efforts et s’y entraîner quotidiennement, jusqu’à l’automatisme.

Pour plus d'infos :
http://www.institutnaissanceetformations.fr/INF/index3.php?page=20

2 - Rééducation avec sonde vaginale : électro-stimulation et biofeedback


Une sonde vaginale est introduite dans le vagin et reliée à un appareil, souvent un ordinateur muni d'un écran de contrôle.
Selon les cas, la sonde va envoyer une stimulation électrique sur les muscles du périnée pour les faire se contracter à un rythme et une intensité progressive, séance après séance.
C'est la rééducation par électro-stimulation.

Dans le cas suivant, le praticien demande à la patiente de serrer la sonde en essayant de contracter progressivement de plus en plus fort, de plus en plus longtemps. Sur l'écran de contrôle on peut suivre les progrès avec une courbe ou un autre schéma qui matérialise la force et la durée de la contraction.
C'est la rééducation avec biofeedback.