Réseau Sages-Femmes Paris Île-de-France

Pose de stérilet

Mode d'exercice : au cabinet

La pose d’un dispositif intra utérin se fait en trois temps : 

 

  • Le premier rendez-vous est une consultation au cours de laquelle vous exprimez vos choix, vos besoins en terme de contraception. Vous pouvez opter pour un dispositif au cuivre (plusieurs formes et longueurs existent pour une durée d’efficacité variant de 5 à 10 ans) ou un système hormonal (2 dosages, ayant une durée d’efficacité de 3 ans ou 5 ans). Votre sage-femme peut vous orienter dans votre choix en vous informant sur les effets secondaires fréquemment observés. Si le dispositif est bien indiqué dans votre situation, le praticien vous le prescrit (vous l’achèterez à la pharmacie - n’ayez crainte car la boite est longue en raison de la longueur de l’inserteur, le dispositif lui-même mesurant environ 3 cm de long et 2 cm de large une fois ouvert), vous explique les modalités de la pose et peut être amené à réaliser un examen gynécologique ou un prélèvement au préalable. Ensuite, vous convenez d’un rendez-vous pour la pose. Celle-ci a lieu, en principe, en fin de règles, mais ce n’est pas une obligation. Le moment de l’ovulation peut être également choisi. Toutefois, en dehors de la période des règles, vous devez être absolument certaine de ne pas être enceinte pour la pose. 

 

N.B.: le DIU au cuivre est une excellente contraception d’urgence s’il est posé dans les cinq jours suivant un rapport à risque. Dans ce cas là, la pose a lieu le jour même. 

 

 

  • Pour le jour de la pose, il est possible que l’on vous ait prescrit un médicament pour vous détendre (à prendre deux heures avant le rendez-vous) et/ou de l’homéopathie. Le geste peut être réalisé en position gynécologique ou simplement allongée sur le dos les pieds sur la table ou encore en position sur le côté (dite position « à l’anglaise »). Votre sage-femme vous met à l’aise. Il est possible qu’un toucher vaginal soit effectué avant l’utilisation du spéculum (sorte de valve qui permet d’écarter suffisamment les parois vaginales pour exposer le col utérin - il en existe plusieurs tailles, adaptés à votre corps, y compris si vous êtes vierge). Le praticien procède à une désinfection du col, puis à la mesure de l’utérus (appelée hystérométrie), et enfin à la pose elle-même. Dans la mesure du possible ou si c’est votre demande, le praticien évite d’utiliser la pince de Pozzi (qui permet de tirer un peu sur le col pour faciliter l’introduction du dispositif). Une fois le dispositif en place, il ne reste plus qu’à couper le fil du DIU (à environ 2 cm du col) et de retirer le spéculum. Votre sage-femme vous remet une note explicative ainsi qu’un carton à conserver dans votre portefeuille pour vous souvenir de la date de renouvellement et convient avec vous de la date du rendez-vous de contrôle (en principe trois mois après la pose). 

  • Lors de cette visite, votre praticien évalue avec vous votre tolérance, vous questionne sur votre satisfaction, répond à vos questions et vérifie à l’examen que le dispositif est en place (la simple présence des fils au spéculum). En cas de nécessité, il prescrit un traitement ou une échographie pelvienne de contrôle. Le rendez-vous suivants sont en principe annuels. 

Les sages-femmes du réseau d'Île-de-France vous proposent cette activité dans les départements suivants :

  • Pose de stérilet dans les Hauts-de-Seine
  • Pose de stérilet à Paris
  • Pose de stérilet en Seine-et-Marne
  • Pose de stérilet dans le Val-de-Marne